"127", "name" => "Betfair France", "category" => "Poker Live", "path" => "/var/www/vhosts/betting.betfair.com/httpdocs/fr/", "url" => "https://betting.betfair.com/fr/", "title" => "Focus sur un génie du poker: Stu Ungar : Poker Live : Betfair France", "desc" => "En décembre 2009 le poker célébrait le dixième anniversaire de la disparition de Stu Ungar - qui demeure sans conteste le plus grand joueur de poker de l'histoire (même sans être pour certains le meilleur joueur de poker, il était...", "keywords" => "stu ungar, poker, wsop, comment gagner le main event", "robots" => "index,follow" ); ?>

Focus sur un génie du poker: Stu Ungar

Poker Live RSS / Betfair France / 09 April 2010 /

" class="free_bet_btn" rel="external" onclick="javascript: pageTracker._trackPageview('/G4/inline-freebet');" target="_blank">
230 Poker Live

des qualités presque télépathiques qui lui ont permis d'atteindre ce statut de joueur à part

En décembre 2009 le poker célébrait le dixième anniversaire de la disparition de Stu Ungar - qui demeure sans conteste le plus grand joueur de poker de l'histoire (même sans être pour certains le meilleur joueur de poker, il était sans aucun doute le meilleur joueur que le gin rummy ait connu).

Bien qu'il eut une vie extrêmement tourmentée, son talent à tous les jeux de cartes était tout simplemen ahurissant, et certaines anecdotes à son sujet restent légendaires : sa participation à trente tournois à $10 000 sur lesquels il en remporta dix, incluant trois Main Event des WSOP (deux remportés à la suite); une mise de $30 000 payée sur la river avec une simple hauteur 10; des qualités presque télépathiques qui lui ont permis d'atteindre ce statut de joueur à part.

Malgré des aptitudes hors du commun, Ungar a connu des déboires majeurs. C'était un flambeur compulsif et un accro à la drogue, qui perdait régulièrement des millions de dollars aux courses de chevaux et dans la consommation de stupéfiants. Bien qu'il ait cumulé environ $30 000 000 aux tables de poker durant sa carrière, il mouru seul et fauché dans un hôtel miteux de Las Vegas.

Ungar est probablement le plus grand exemple de joueurs à problèmes ayant évolué parmis les meilleurs au monde. Il était certainement le plus doué qui ait existé, mais quand on énumère les facteurs nécessaires à la réussite aux tables, comme la gestion d'argent, le contrôle émotionnel et la discipline, il était terrible. Comparons Ungar à une autre légende telle Chip Reese, qui malgré une grande discretion tout au long de sa carrière (principalement à cause de sa faible participation en tournois due à ses meilleures performances en cash game), a empoché - et a conservé - des millions de dollars tout en étant capable de rester perpétuellement calme et serein.

Qui est donc le meilleur des deux ? Celui étant capable de visualiser vos cartes, puis de perdre des millions en tilt ou de tomber dans de sales habitudes ? Ou est-ce celui qui vous domine largement, ne tilt jamais, jouant toujours avec une sécurité monétaire et amassant des millions de dollars à quiconque s'asseyant à sa table ? A mon avis c'est Chip Reese, bien qu'Ungar fut l'un des plus grands de ce jeu, il était très loin de figurer au sein des meilleurs professionnels - cela requiert bien plus que de simples compétences.

Si l'on occulte ses défauts, Ungar était l'une des personnalités les plus vraies du poker. Sa générosité et son coeur étaient légendaires, et sa mort fut une énorme perte. Afin de mettre son caractère en perspective, je vous laisserai avec une histoire de Doyle Brunson parlant de cette générosité. Alors qu'ils marchaient tous les deux dans la rue un homme est venu vers Ungar pour lui demander s'il pouvait lui prêter un peu d'argent. Ungar a immédiatement sorti $100 et les a donné au type. Alors qu'ils continuaient à marcher Brunson a demandé à son compère comment il connaissait cet homme. Ungar lui a répondu "Comment je le connais ? Si je le connaissais je lui aurais filé $200".

'.$sign_up['title'].'

'; } } ?>