"127", "name" => "Betfair France", "category" => "No Limit Holdem", "path" => "/var/www/vhosts/betting.betfair.com/httpdocs/fr/", "url" => "https://betting.betfair.com/fr/", "title" => "Stratégie Poker: Varier votre "range" en position haute : No Limit Holdem : Betfair France", "desc" => "L'un des aspects les plus importants au poker est de penser comment vos actions affectent les décisions de vos adversaires. Un bon exemple pour le démontrer est de varier les mains que vous jouez en position haute, et ici je...", "keywords" => "strategie poker, mtt, range de mains, holdem texas", "robots" => "index,follow" ); ?>

Stratégie Poker: Varier votre "range" en position haute

No Limit Holdem RSS / Betfair France / 29 April 2010 /

" class="free_bet_btn" rel="external" onclick="javascript: pageTracker._trackPageview('/G4/inline-freebet');" target="_blank">
210 No Limit Holdem

Range (définition du clubpoker.net):

Littéralement éventail de mains.
Ensemble des cartes fermées qu'un joueur est susceptible de posséder dans une situation donnée, au vu de ses actions sur le coup et de son profil.

L'un des aspects les plus importants au poker est de penser comment vos actions affectent les décisions de vos adversaires. Un bon exemple pour le démontrer est de varier les mains que vous jouez en position haute, et ici je m'appuierai sur une situation démontrant pourquoi cela est vrai, et comment cela peut perturber vos adversaires.

Imaginez que vous soyez assis en position intermédiare avec A-J dépareillés. Nous allons considérer trois types de joueurs qui relancent tous Under The Gun (premier de parole), et voir quel effet produit chaque joueur sur vous. Le premier est très serré-agressif. Il joue très peu de mains, relance toujours quand c'est le cas, et ne projette fondamentalement jamais de relancer UTG sans posséder une grosse main. Contre ce genre d'adversaire, votre décision est très simple - vous vous couchez, car A-J est très éloigné de la gamme de bonnes mains de votre vis-à-vis.

Le second type de joueur est assez maniaque. Il joue de nombreusx coups dans toutes les positions, donc une relance UTG n'est alors aucunement significative de la force de ses cartes. Contre lui les décisions sont également très simples, vous sur-relancez pour essayer de l'isoler avec une main bien plus forte que sa gamme plutôt frivole. Vous savez qu'il possède régulièrement des mains faibles, et en bonne position avec une bonne main dans un gros pot, le résultat est toujours positif.

Le dernier cas de joueur est un professionnel aguerri. Il relance très régulièrement UTG et vous savez qu'il n'a pas toujours de grosses mains, bien évidemment il relance aussi fréquemment avec des poubelles. Contre ce profil de joueur les choses deviennent beaucoup plus complexes. Bien que A-J soit devant bon nombre de ses mains marginales, A-J est également dominé par la plupart des cartes avec lesquelles il attaque (qui sont dans l'ensemble très bonnes). Que faites-vous ? Vous sur-relancez ? Vous vous couchez ou suivez ?

C'est en forçant leurs adversaires à entrer dans ces confuses et incertaines décisions que les bons joueurs sont constamment aptes à induire en erreur les personnes à leur table. Varier son range de mains en position haute est une très bonne manière de parvenir à ces cas de figures, et vous pouvez créer des situations où tout choix qu'aura à effectuer votre adersaire sera véritablement difficile à juger, les entraînant inévitablement à commettre des erreurs, erreurs desquelles vous tirerez un maximum de bénéfices.

'.$sign_up['title'].'

'; } } ?>